Partager par mail

La culture vous transporte au Liberté

17 janvier 20:30

HÔTEL FEYDEAU au THEATRE LIBERTE

Grandeurs et misères de la bourgeoisie. Il n’y a que le génie du vaudeville dans ses courtes pièces ici rassemblées et mises en scène par Georges Lavaudant qui ait su à ce point jouer comme un enfant cruel et farceur des scènes de la vie conjugale.

C’est dans le sobre décor d’un grand hall d’hôtel aux murs blancs et aux sièges tapissés de couleurs pastel, que s’ouvre en fanfare un festival endiablé composé de cinq pièces courtes du cruel et désopilant Feydeau. Virevoltant, accessible, coloré et drôle, voire très grinçant, Hôtel Feydeauenchaîne d’une seule traite et sans sentir le temps passer, Cent millions qui tombentOn purge bébéMais n’te promène donc pas toute nueFeu la mère de Madame et Léonie est en avance. Ultimes pièces en un acte de l’auteur qui, lorsqu’il les écrit, digère mal les déboires conjugaux dans lesquels il a laissé le peu d’illusions qu’aurait pu lui procurer une vie de couple laminée par l’usure du temps. Dans sa mise en scène, Georges Lavaudant fait valser toute préséance entre deux intermèdes jazzy ou mambo et épingle, tel un entomologiste farceur, les mille et un faux semblants de la bourgeoisie. On retrouve sur scène le grand André Marcon, vu au Liberté dans Comment vous racontez la partie de Yasmina Reza.

Avec Gilles ArbonaAstrid BasLou ChauvainBenoît HamonManuel Le LièvreAndré MarconGrace Seri et Tatiana Spivakova

Dramaturgie Daniel Loyaza
Adaptation et lumières Georges Lavaudant
Décor et costumes Jean-Pierre Vergier
Assistante costumes Géraldine Ingremeau
Son Jean-Louis Imbert
Maquillage, coiffure et perruques Sylvie Cailler et Jocelyne Milazzo
Chorégraphie Francis Viet assisté de Darrell Davis
Construction du décor Ateliers de la MC93Maison de la culture de Seine-Saint-Denis à Bobigny

Production Compagnie LG théâtre / Odéon – Théâtre de l’Europe / Théâtre de l’Archipel, scène nationale de Perpignan
Agent du spectacle La Compagnie des Petites Heures
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national